©  by Erika Pirl 

  • Facebook App Icon
  • LinkedIn App Icon
  • YouTube Social  Icon

Das Wüstenland, Le goût de la neige and Le Chic

Le goût de la neige

 

Erika Pirl – Le Chic

 

Dans le théâtre nô, la contemplation des masques implique quatre positions, qui donnent leur vie aux subtiles nuances des visages : « faire nuageux », « éclaircir », « s’en servir » et « couper ». A bout de bras, l’on soutient le fragile caractère ambigu, surface figée qui s’anime à la lumière. On l’incline vers soi, et les nuages la rendent sombre et triste. Renverse-la-t-on en arrière, c’est la clarté et la joie du ciel. On le fait pivoter en l’éloignant de la source brillante de l’horizon, il se coupe. On la tourne vers l’illumination, elle sert à ce que l’on veut y exprimer. Le masque vit dans la lumière. On a assisté à l’éclatante puissance de l’immobilité.

**

Erika bouge, Mathieu joue. Leur visage et leurs corps, toute la scène, sont éclairés d’une seule source changeante.

Des brassées d’eau, comme musique. Et des gouttes, qui tintent et rythmes la pièce.

Un flash d’appareil photo, intermittent, rappelle la fulgurance de la mort et le caractère éphémère de la vie. Il se reflète sur l’eau.

Peut-être les spectateurs seront-ils mouillés. Peut-être des phrases ponctueront-ils le débat.

 

 

 

Das Wüstenland

Le vent, l’air, la peur

 

Des nuées semblent crisser dans les airs. Ce n’est peut-être que l’écoulement du temps, que rien ne transforme, sauf la lumière. Toujours plus blanche elle luit comme du métal échauffé. Elle anéantit les couleurs, les écrase, comme ferait l’ombre. Alors c’est bien ses bras qui remuent dans la poussière des roches, comme dans de l’eau écumée de vagues, qui ne bougent pas. Le soleil tourne sur lui-même, il danse comme le fait la musique. Elle semble entendre des cloches, des plaques de fer frottées, des billes roulant dans l’étuve. Parfois de la poussière s’élève dans un courant. Ce sont des êtres en silhouettes, qui vibrent dans le chant du ciel. Entourés de draps ils s’affaissent soudain, quand le vent les abandonne, mais leur présence reste quelque temps au-dessus des dunes, fantômes du jour qui curieux nous observent. Dans le désert, on est si proche de soi.Quand mon corps me quittera je disparaîtrai. Ecoute le sable. Il n’y a pas même un frôlement. Pourtant, c’est bien le bruit d’une caresse dure et sèche, continue qui couve dans le fond de l’espace.

 

 

Performance Lab  Project with collective Erika et Le chic. 

 

Erika et Le Chic.

Is a Trio multi-media collective: Each performer comes from a different backgrounds but the 3 share the wish to explore the possibilities of performance and dialogue through performance, with each other, with the public, with to the space they are in. They meet in 2010 and since then have always come together as a jam session, an experimentation lab, or participated in various exhibitions where they performed together. As of 2013 they have been working on set structures for every performance but still within the freedom on improv listening to each other in the live moment. As a group they are interested in forming a language based on trust, and seeing where this limit can be pushed, where non verbal understanding through improv freedom and mixing of media all within a set frame can allow the group to dialogue or express over a certain concept, or feeling.

Each performance is kind of it’s own and kind of also a memory of the last time, each time they are gathering new influences based on the public or the space that day. Somehow the correct term would be something like a set improv, There are rules or guidelines but they are flexible and the order of what comes next is never sure, but always precise. Like having a score where the order has not been set.

 

Trio is made of 

 

Erika Pirl, Mathieu Winkler and Guillaume Vionnet. 

 

 

Together they have realised performances throughout Switzerland 

 

 

including 

 

Area 2014 - La Villa Moyard Morges CH

 

Mes Trios Filles 2014 - La Villa Moyard, Morges  CH 

 

 

Sunset Memories 2015 - LA Villa Moyard, Morges  CH

 

Das Wüstenland 2015 -2016 - La villa Moyard Morges, ACT Festival Sierre,-  Les Halles de USEGO, ACT Festival - Theatre  l´Usine, Geneva,  Cinema OBLO Lausanne CH

 

La Grande Silence 2016,  - TOPIC art space , Geneva, CH 

 

Lune 2017,  - TOPIC art space, Geneva, CH  *invitation by The Feeling of not Feeling at home * err collective project

 

Nuit de Ruisseau 2017 -   Latinamerican Art Forum in Stufenbau - Periferie arts space Bern, CH  Exhibition  "El sabor a mango y el color naranja" 

 

The Taste of Snow 2017 -  Moyard Pop- UP,  Flon, Lausanne, CH. 

 

 

 

 

 

 

Please reload

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now